Meurtre de Lola : Dahbia B. commence à parler, ses terribles mots aux enquêteurs

Dahbia B. est enfin passée aux aveux, a relaté Le Monde ce vendredi 4 novembre. Le quotidien français a pris connaissance du dossier et a par la suite révélé les propos de la principale suspecte lors de sa quatrième audition. L'une de ses sœurs a également été entendue et a fait de grandes révélations sur la suspecte.

Rappelons que le 14 octobre dernier, la petite Lola, 12 ans, a été retrouvée morte et ligotée dans une valise dans le 19e arrondissement de Paris. Suite à ce meurtre, une femme a très rapidement été suspectée : Dahbia B., SDF de 24 ans d'origine algérienne. Avant cela, la jeune femme avait écopé d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF) en août dernier mais n'est jamais partie.

Les aveux glaçants de Dahbia B.

C'est lors de la fin de matinée du dimanche 16 octobre que la suspecte serait passée aux aveux, lors de sa quatrième audition, comme l'a rapporté Le Monde. Elle qui niait jusque là aurait finalement commencé à parler après que les enquêteurs lui aient montré cinq photos du cadavre de Lola. Elle s'est donc par la suite décidée à parler : "J'ai été voir la mère de la fille pour avoir un passe, mais elle m'a refermé la porte au visage. À partir de ce moment-là, j'ai eu la haine, je n'étais pas bien (...) Donc ce qui se passe, après je vois une fille qui arrive avec un passe et je lui demande de me le prêter. Elle a refusé en disant que ses parents ne voulaient pas qu'elle prête ses clés. J'avais (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Pas leur genre" : un couple de Français originaires du Pays basque porté disparu au Mexique
Une fillette de 3 ans vient soutenir sa soeur lors d'un tournoi de foot, la journée en famille vire au drame
Disparition de Delphine Jubillar : ce dessin de son fils qui en dit beaucoup sur un élément clé de l'enquête
TÉMOIGNAGE Les gens se moquent de mon monosourcil mais je refuse de l'épiler
Elle oublie de couper le moteur et finit écrasée trois fois par sa voiture