Meurtre de Justine Vayrac : les SMS glaçants du suspect envoyés la nuit du drame

Il a reconnu avoir tué Justine Vayrac, quelques heures après avoir été placé en garde à vue. Lucas L., principal suspect dans le meurtre de cette jeune étudiante de 20 ans, dort aujourd'hui en prison. Cependant, de nombreuses zones d'ombre doivent être éclairées. Notamment au sujet de son alibi. En effet, difficile encore d'expliquer comment un jeune homme lambda a pu présenter autant de froideur lors de la nuit du meurtre. Selon les informations du Parisien, le principal suspect dans le meurtre de Justine aurait échangé des SMS glaçants avec Théo, l'ami de la jeune femme.

Alors qu'il vient de partir avec la mère d'un enfant de deux ans, il va se mettre en colère contre Théo qui demande des nouvelles de Justine : "Laisse-moi finir", lui envoie-t-il faisant croire au jeune homme qu'il est en plein rapport sexuel avec l'étudiante. "Parle-t-il en réalité de Justine ? Est-elle déjà morte, voire enterrée ? A-t-il déjà brûlé son sac à main, retrouvé près de chez lui ?", se demandent ainsi nos confrères. Autre fait troublant : après avoir tué Justine, il part chercher une amie et la ramène chez lui, possiblement pour se créer un alibi, selon nos confrères.

Lucas L. : "J'ai autre chose à faire que de penser à ta pote bourrée"

Il enverra un dernier message à Théo, toujours aussi inquiet de ne pas avoir eu de nouvelles de son amie. A 5h35, il écrit : "J'ai autre chose à faire que de penser à ta pote bourrée". Un SMS qui fait froid dans le dos, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meurtre de Justine Vayrac : une amie du suspect balance sur son caractère explosif, “du mal à gérer quand on lui dit non”
“De gentils enfants mais ils restaient toujours entre eux” : effroyable trouvaille dans les décombres d'une maison
Meurtre de Justine Vayrac : les conclusions fracassantes de l'autopsie sur les causes de la mort
“Aucun remords” : elle se débarrasse de manière ignoble de son amie parce qu'elle n'obtient pas ce qu'elle veut
Marseille : une pensée fait basculer la maman à bout, elle tue son fils autiste de 11 an