Meurtre de Justine Vayrac : pourquoi la jeune femme avait tenté de se tuer il y a quelques mois

A Tauriac dans le Lot, Justine Vayrac était connue de tous dans le village qui ne compte que 400 habitants. Résidant dans un appartement juste au-dessus de la mairie du village, la jeune femme âgée de 20 ans avait fait de son petit garçon, Gabin, sa priorité absolue et se consacrait totalement à son développement et à son éducation, mettant sa carrière professionnelle entre parenthèses.

Une jeune maman fragile sans son enfant

Au centre de l'attention, Gabin était donc la raison de vivre de Justine Vayrac, comme le rapporte un de ses meilleurs amis dans Le Parisien "Elle voulait se concentrer sur Gabin pour l'élever, passer du temps avec lui, a expliqué Vincent, ça la minait de ne pas le voir, elle était contente car désormais elle pouvait rester avec lui tout le temps, c'était son rayon de soleil" Tant et si bien qu'en son absence, les coups de blues pouvaient virer au drame et frôler la catastrophe. Il y a quelques mois en effet, toujours selon Le Parisien, la jeune femme avait fait une tentative de suicide en absorbant des médicaments, alors que Gabin était confié à son père et qu'elle venait de vivre une déception sentimentale. Un acte qui selon son ami Vincent a permis à Justine Vayrac de comprendre "sur qui elle pouvait compter, ce n'est que justice car on pouvait toujours s'appuyer sur elle" a-t-il ajouté.

Car la jeune femme était connue pour être toujours souriante, avenante et présente pour chaque personne qui faisait partie de sa vie. "Elle (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : la nouvelle date, symbolique, de la reconstitution dévoilée
On lui refuse un examen de routine à cause de son âge, les conséquences sont catastrophiques
Latilly : venus constater un vol dans une maison, les gendarmes restent cois devant leur découverte
TÉMOIGNAGE Le prénom de notre fils est inspiré d'un trafiquant de drogue d'une série télé
Enfant retrouvé mort dans une valise aux Etats-Unis : son identité enfin dévoilée