Meurtre de Justine Vayrac : pourquoi son ex n'a pas cru à sa mort tout de suite

Justine Vayrac a disparu dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 octobre. Quelques jours plus tard, son corps sans vie a malheureusement été retrouvé dans une forêt. À seulement 20 ans, la jeune femme était la mère d'un petit garçon, Gabin, âgé de deux ans et demi. Alors qu'une marche blanche est organisée en sa mémoire le dimanche 6 novembre à Saint-Céré, dans le Lot, son ancien compagnon et père de son fils s'est confié pour BFMTV.

Alexandre, âgé également de 20 ans, avait rencontré Justine au lycée. Le couple avait accueilli leur petit garçon avant de se séparer un an plus tard. Après l'annonce de la disparition de son ex-compagne, il avait refusé de croire au pire, jusqu'aux aveux du principal suspect. "Au fil du temps, les affaires qui ont été retrouvées brulées, le sang, ce jour-là, entre le mardi et le mercredi, j'avais toujours espoir qu'on la retrouve vivante, même si elle était blessée. Et puis le jeudi matin, on m'a appris qu'il avait fait des aveux" a-t-il expliqué.

Alexandre : "C'est arrivé tellement vite que personne n'a compris".

Face à l'annonce de la mort de Justine, Alexandre a eu beaucoup de mal à accepter la nouvelle. Il a ainsi confié : "Depuis les obsèques, on peut dire que ça peut aller mieux. Je pense qu'on s'est tous rendus compte qu'elle n'était plus là. C'est arrivé tellement vite que personne n'a compris sur le moment".

Aujourd'hui, le jeune homme doit avancer pour leur petit garçon, qui ne reverra jamais sa (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Les gens se moquent de mon monosourcil mais je refuse de l'épiler
Elle oublie de couper le moteur et finit écrasée trois fois par sa voiture
Meurtre de Lola : Dahbia B. commence à parler, ses terribles mots aux enquêteurs
Aude : le défibrillateur ne marchait pas, il meurt en plein concert
Un petit garçon enfile sa chaussure sans se douter un instant que ce geste lui sera fatal