Meurtre de Justine Vayrac : l'effroyable stratagème du suspect pour dissimuler le corps de l'aide-soignante

Ce jeudi 27 octobre 2022, le corps de Justine Vayrac, disparue il y a quelques jours, a été retrouvé. Le suspect a en effet révélé en garde à vue avoir tué la jeune maman et a donné aux enquêteurs l'emplacement de son corps. Selon ses dires, Lucas L. aurait tué Justine Vayrac "à son domicile", "après un rapport sexuel consenti", a expliqué le procureur de la République de Limoges Baptiste Porcher dans une conférence de presse. Il lui aurait donné "un coup de poing qui aurait occasionné le décès", toujours selon le suspect.

Justine: le suspect "mis en examen et placé en détention provisoire" pour meurtre, séquestration et viol pic.twitter.com/cGnumCnWkX

— BFMTV (@BFMTV) October 27, 2022

Après avoir tué Justine Vayrac, Lucas L. aurait déposé son corps en forêt, aurait été cherché un engin agricole pour creuser et enterrer le corps, avant d'aller effacer les traces de sang à son domicile. "Le corps a été identifié, enterré en lisière d'un bois et partiellement dénudé", a indiqué une source proche du dossier. "Il s'agissait effectivement d'un secteur proche du domicile du mis en cause", confirme une autre source auprès du Parisien. Selon nos confrères de BFMTV, le corps de la jeune femme a été retrouvé à la mi-journée à l'endroit désigné par le suspect lors de sa garde à vue. Il a également avoué avoir violé Justine Vayrac, avant de se rétracter. Il a également donné une autre version des faits, indiquant avoir été forcé (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Notre famille a survécu à un crash d'hélicoptère au Kenya
"J'espère que ce sera pas papa" : le fils de Delphine Jubillar s'est plaint de son père auprès d'une institutrice
Meurtre de Justine Vayrac : les propos déconcertants de l'avocat du suspect sur l'état de son client
Assassinat de Kevin : ce geste machiavélique de son ex-petite amie responsable de sa mort
Mort de Justine Vayrac : ce détail qui en dit long sur le passif du principal suspect