Meurtre de Justine Vayrac: l'autopsie révèle que la victime est morte étranglée

Le corps de la jeune femme de 20 ans avait été retrouvé jeudi 27 octobre en Corrèze. Elle avait disparu dimanche 23 octobre au petit matin sur le parking d'une boîte de nuit de Brive-la-Gaillarde.

L'autopsie du corps de Justine Vayrac, la jeune femme de 20 ans retrouvée morte jeudi dernier en Corrèze, a révélé qu'elle avait reçu des coups avant d'être étranglée, a appris ce lundi l'AFP de source proche du dossier.

La victime avait disparu dimanche 23 octobre au petit matin, sur le parking d'une boîte de nuit de Brive-la-Gaillarde. Lucas L., le principal suspect dans ce dossier, a indiqué aux enquêteurs avoir tué la jeune femme et l'avoir enterré près de son domicile.

Lors de ses premières déclarations face aux enquêteurs, Lucas L. avait indiqué que Justine était morte suite à un coup de poing qu'il lui avait asséné au visage. Le procureur de la République de Limoges avait de son côté indiqué que de multiples coups avaient été portés à Justine, dont certains avec une arme contondante.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mort de Justine Vayrac: "Elle avait toujours le mot pour faire rire", raconte son amie Emilie