Meurtre de Justine Vayrac : Bagarres, vengeances, bracelet électronique... le passé trouble de Lucas L.

Placé en détention provisoire après avoir avoué le meurtre de Justine Vayrac, Lucas L. n'était pas un adolescent comme les autres dans la petite ville d'Eyzat. Selon les informations du Parisien, le jeune agriculteur de 21 ans avait même de sérieux "problèmes de comportement". Un habitant l'ayant côtoyé a ainsi confié aux journalistes : "Il s'est fait virer plusieurs fois pour s'être battu, avoir insulté des profs et cassé du matériel. Quand j'ai vu les voitures avec les sirènes foncer vers Eyzat, mardi, j'ai tout de suite fait le rapprochement avec la disparition. Je me suis dit : ça ne peut être que lui."

Vu comme un jeune homme agressif et adepte de pyromanie, Lucas avait été poursuivi en août 2020 pour avoir provoqué un incendie volontaire dans le hangar d'un de ses anciens patrons avec lequel il s'était disputé. "Lucas L. aurait agi par vengeance après avoir très mal pris un "recadrage" de sa part", indiquent les journalistes. Il n'avait pas encore été jugé pour ce délit mais avait passé plusieurs mois en détention. Il s'était également fait imposer le port d'un bracelet électronique, qu'il avait depuis retiré.

Tout le monde parle...

Dans la commune, beaucoup d'habitants le soupçonnaient également d'avoir provoqué un feu d'origine criminelle dans une grange qui se situait juste à côté de sa famille en 2017. Ce drame n'a d'ailleurs jamais été...

Lire la suite


À lire aussi

Meurtre de Justine Vayrac : elle avait fait "une tentative de suicide en absorbant des médicaments"
Meurtre de Justine Vayrac, 20 ans : ses parents "écrasés par le chagrin", témoignage en plein effroi
Nathalie Rihouet, "bagarres et engueulades" à Télématin : "Il peut se passer n'importe quoi"