Publicité

Meurtre d'Aurélie Vaquier : son compagnon, Samire Lymani, écope de trente ans de réclusion

Jugé devant les assises de l'Hérault, mardi 16 janvier, Samire Lymani a été condamné à trente ans de réclusion pour le meurtre de sa compagne, Aurélie Vaquier, dont le corps avait été découvert sous une dalle de béton de leur domicile en avril 2021, près de trois mois après sa disparition. Le verdict, conforme aux réquisitions de l'avocat général, a été prononcé après quatre heures de délibéré. À l'annonce du jugement, Samire Lymani s'est mis à hurler depuis le box des accusés, selon les informations de BFMTV. « Je suis innocent ! Justice ! Justice ! » a crié cet ancien militaire et chauffeur routier avant d'être évacué, tandis que les proches de la défunte applaudissaient la décision de justice depuis le banc des parties civiles. L'avocat de la défense, Me Mathieu Montfort, a immédiatement annoncé son intention de faire appel.

Aurélie Vaquier, 38 ans, avait été vue pour la dernière fois le 28 janvier 2021. Samire Lymani, qui a toujours nié son implication, avait signalé sa disparition un mois plus tard. Le corps de la jeune femme avait finalement été retrouvé en avril de la même année dans le logement qu'elle partageait avec son compagnon, dissimulé sous une dalle de béton, ce qui a conduit l'avocat général à décrire l'hypothèse avancée par l'accusé, selon laquelle un inconnu aurait commis le meurtre en son absence, comme « abracadabrantesque ».

À lire aussi Féminicides : 118 femmes ont été tuées en 2022

« N'y a-t-il vraiment que deux hypothèses ? »

« Le mobile...


Lire la suite sur LeJDD