Meurtre de la danseuse Aline Sepret par son compagnon : il avait préparé un plan machiavélique

Les enquêteurs de la gendarmerie ont délivré un rapport à la fois sobre et accablant, sous le regard impassible de l'accusé, au premier jour du procès de Mikael Corcessin-Dervin au mois de mai 2022, un chanteur de cabaret jugé pour l'assassinat de sa compagne. Cet homme de 41 ans est accusé d'avoir tué Aline Sepret, 35 ans, et d'avoir brûlé son corps le 16 juin 2018 à Taluyers (Rhône), au sud de Lyon. Selon l'accusation, ce boulanger de métier, qui s'est reconverti comme DJ en Picardie avant de se produire comme chanteur, avait prémédité son acte.

En exposant les éléments matériels de leurs investigations, les gendarmes ont notamment indiqué que des traces d'Amitriptyline avaient été détectées dans deux verres posés sur l'évier de la cuisine du couple. Il s'agit d'une molécule présente dans le Laroxyl et dont l'effet sédatif peut-être augmenté par l'alcool. Le médicament était prescrit uniquement à Mikael Corcessin, pour ses douleurs consécutives à un accident de voiture.

Selon le récit de l'accusé, la jeune femme avait bu un verre de vin rosé et un verre de vodka au sirop de grenadine le soir du drame. Or, des traces de cette substance ont été trouvées dans le corps de la victime, selon les analyses toxicologiques. Le sirop peut masquer l'amertume du produit et elle n'avait pas l'habitude de boire, ont ajouté les enquêteurs. Pour eux, la thèse d'un empoisonnement pour endormir la victime est probable, ce qui prouve la...

Lire la suite


À lire aussi

"Je n'emporte que le meilleur" : Régine avait préparé un message bouleversant pour ses obsèques
Meurtre de Federico Aramburu : Loïk Le Priol arrêté en Hongrie, il avait tout prévu pour passer la frontière
Inès de la Fressange : Sortie complice avec son compagnon Denis Olivennes pour Aline

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles