Meurtre d'Alexia : Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion

Par Nicolas Bastuck, à Vesoul
·1 min de lecture
Face à face entre Jonathann Daval et Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia.  
Face à face entre Jonathann Daval et Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia.

Il ne lui aura fallu que deux heures trente pour délibérer. La cour d'assises de la Haute-Saône a condamné samedi Jonathann Daval à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia. Un peu plus tôt, dans la matinée, l'avocat général avait requis contre lui la réclusion criminelle à perpétuité.

L'informaticien franc-comtois n'a manifesté aucune réaction à l'énoncé du verdict. « Peu importe la peine, je dois payer », avait-il déclaré la veille, à l'issue d'un dernier interrogatoire de personnalité. Jonathann Daval ne fera pas appel, a annoncé l'une de ses avocates, Me Ornella Spatafora.

« C'est une très bonne décision, c'est exactement ce que j'espérais », a déclaré à sa sortie du palais de justice la mère d'Alexia Daval, Isabelle Fouillot. « Cela va nous permettre de tourner une page », a-t-elle ajouté. « Ce sont trois ans de combat qui ont été très durs, a ajouté Jean-Pierre Fouillot, à ses côtés. La justice a bien fait son travail, a compris notre douleur, a compris le massacre d'Alexia. »

« Pardon (silence). Pardon », avait dit Daval juste avant que la cour ne se retire pour statuer. Il avait répété le mot en détachant soigneusement ses deux syllabes, affrontant en un temps qui a semblé interminable le regard de ses beaux-parents, comme s'il avait voulu s'adresser à chacun d'eux.

Après six jours de débats intenses et souvent tendus, le sort en était jeté. Le président Husson avait donné lecture de l'article 353 du Code de procédure pénale, q [...] Lire la suite