Meurtre d'Alexia: Jonathann Daval condamné à verser 165.000 euros de dommages et intérêts aux proches de la victime

·1 min de lecture

La condamnation de Jonathann Daval à 25 ans de prison pour le meurtre d'Alexia Fouillot a ouvert la voie à une réparation financière pour les parties civiles. Les proches de la victime ont obtenu 165.000 euros de dommages et intérêts.

Six mois après le volet pénal du dossier Daval-Fouillot, les proches d'Alexia - tuée en 2017 par son mari - sont enfin fixés sur la réparation financière à laquelle la condamnation de Jonathann Daval leur a donné droit. Au titre de leur préjudice moral, la cour d'assises de Haute-Saône leur a accordé ce mardi 165.000 euros de dommages et intérêts. 

En général, "pour un meurtre entraînant la perte d'un enfant, le référentiel indicatif est de 40.000 euros", expliquait en février dernier à BFMTV.com Paule Colombani, magistrate à la Commission d'indemnisation des victimes d'infractions (CIVI) de Marseille. 

Les sommes réclamées initialement par les parents d'Alexia Fouillot - 300.000 euros au titre du préjudice moral et 60.000 sur plan économique - dépassaient largement ce barème. 

"Nous avons tenu compte des circonstances exceptionnelles de cette affaire. Il faut garder à l’esprit l’impact que la médiatisation a eue sur toute la famille et le fait que Jonathann Daval a d’abord joué l'éploré avant d’accuser son beau-frère d’être le protagoniste d’un complot familial", nous expliquait alors leur avocat, Me Jean-Hubert Portejoie.  

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles