Meurtre d'Alexia Daval : Jonathann Daval a agi seul

Les parents d’Alexia Daval attendaient ce procès depuis longtemps. Il a commencé lundi 16 novembre devant la cour d’assises de Haute-Saône à Vesoul. "C'est le procès de Jonathann et je ne veux pas que ce soit le procès d'Alexia", a assuré Isabelle Fouillot. Son ex-gendre est arrivé au tribunal sous haute surveillance. Amaigri, les yeux rougis, il a reconnu lundi matin être le seul impliqué dans le meurtre de son épouse. Cinq jours de procès Le 30 octobre 2017, à Gray-la-Ville, Alexia Daval, 29 ans, est retrouvée morte en pleine forêt, étranglée et le corps en partie calciné. Jonathann Daval, veuf éploré, est en tête du cortège de la marche blanche organisée en la mémoire de son épouse. Trois mois plus tard, il reconnaît l'avoir tuée. Puis il se rétracte et livre plusieurs versions des faits. "Lui, il nous a annoncé une vérité qui est la sienne, mais qui n’est pas la vérité. Il n’y a qu’Alexia qui pourrait dire ce qui s’est vraiment passé, explique Jean-Pierre Fouillot. Mais elle n’est plus là pour le dire." Le procès doit durer jusqu’à vendredi. Jonathann Daval encourt la réclusion criminelle à perpétuité.