Meurtre d’une conseillère Pôle emploi à Valence : après le drame, la vive émotion

Le drame a eu lieu jeudi 28 janvier. Un homme est entré dans une agence Pôle emploi à Valence (Drôme) et a abattu une femme, conseillère, âgée de 53 ans et mère de deux enfants. En sa mémoire, une minute de silence sera respectée dans toutes les agences Pôle emploi de France. Celles-ci resteront fermées, mais l’activité continuera à l’intérieur. Sur place, comme le confirme le journaliste de France Télévisions, Étienne Prigent, l’émotion est très forte. "C’est un climat de sidération", relate-t-il. L’assaillant ne connaissait pas la victime "Les agents sont inquiets pour leur propre sécurité", poursuit le journaliste. Selon le procureur de la République, l’assaillant ne connaissait pas la victime. Face à cette violence, la tristesse est tout aussi forte à Guilherand-Granges (Ardèche) où une responsable des ressources humaines a également été abattue. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place conclut Etienne Prigent.