Meurthe-et-Moselle: un pompier se suicide en sautant de la grande échelle

Un camion de pompiers (image d'illustration). - Loic Venance - AFP
Un camion de pompiers (image d'illustration). - Loic Venance - AFP

Un sapeur-pompier professionnel de 36 ans a mis fin à ses jours pendant son service mercredi soir en sautant du haut de la grande échelle qu'il avait déployée à 30 mètres de hauteur dans la cour de sa caserne, à Tomblaine, en Meurthe-et-Moselle, a-t-on appris ce jeudi.

"Le 31 août 2022 vers 19h00, des témoins ont aperçu un sapeur pompier monter sur la grande échelle du camion sorti dans la cour de la caserne des pompiers à Tomblaine, et ce, à sa demande. Il a ensuite chuté de plusieurs mètres de hauteur au sol", a indiqué ce jeudi le procureur de la République de Nancy François Pérain.

Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances de ce décès survenu sur un lieu de travail.

Convoqué après une plainte pour violences conjugales

"De ces premières investigations, la thèse du suicide est privilégiée par rapport à la thèse de l'accident", a précisé le procureur.

"L'homme était convoqué le jeudi 1er septembre au commissariat de Lunéville pour être entendu à la suite d'une plainte déposée pour violences conjugales", a-t-il ajouté.

Le sous-officier, père d'un enfant de 4 ans et également pompier volontaire à la caserne de Val de Seille, avait été mobilisé au cours de l'été pour les incendies qui ont ravagé la Gironde, dans la colonne de renfort BRAVO.

"L'ensemble de ses collègues et le corps départemental est plongé dans le désarroi suite à cette disparition soudaine et douloureuse", a confié le lieutenant-colonel Bertrand Lepoutère, officier de communication pour le SDIS 54.

Article original publié sur BFMTV.com