Meurthe-et-Moselle : condamné après avoir envoyé des images pédopornographiques à une policière

Un quinquagénaire a été condamné par le tribunal correctionnel de Nancy, lundi 19 septembre 2022. (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Un homme était jugé par le tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle) ce lundi après avoir envoyé par erreur des photos pédopornographiques à une policière.

Un homme comparaissait, lundi 19 septembre, devant le tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle) pour détention et transmission d’images à caractère pédopornographiques et pour envois répétés de messages malveillants, rapporte Le Républicain lorrain.

Ce père de famille divorcé a envoyé en août dernier des images par erreur à une policière de Thionville, après avoir trouvé un numéro sur un forum. Selon l'avocat de la partie civile, le prévenu espérait être en contact avec un enfant de 8 ans.

Deux ans de prison avec sursis

La policière aurait déclaré dans sa plainte, que le quinquagénaire se serait dans un premier temps excusé avant de feindre l’incompréhension et de nier en bloc. Lors de la perquisition de son domicile à Nancy, la police avait retrouvé un téléphone contenant près de 3 000 documents pédopornographiques.

Le prévenu est un ancien enfant placé et abusé sexuellement par un éducateur. Il a expliqué qu'il ne serait jamais passé à l’acte. Il a été condamné à deux ans de prison avec sursis et a interdiction d’exercer une activité en lien avec des mineurs.

VIDÉO - Le bébé de l'album "Nevermind" de Nirvana qui avait porté plainte pour pédopornographie débouté par la justice