Metz : un soldat réserviste âgé de 20 ans tué par un "tir accidentel" en pleine tête

franceinfo

Un soldat réserviste âgé de 20 ans a été tué, mercredi en fin d’après-midi, par un "tir accidentel", dans une guérite - un poste de garde - installée devant le palais du gouverneur militaire de Metz (Moselle), a annoncé le chef d’état major de l’armée de Terre jeudi matin. Un autre soldat, avec qui il s’apprêtait à partir en patrouille, a accidentellement ouvert le feu. Il a été placé en garde à vue, a appris France Bleu Lorraine Nord auprès du procureur de la République de Metz.

L’accident a eu lieu vers 18h30 mercredi. Les deux soldats du 40e régiment d’artillerie de Suippes (Marne) se préparaient à partir en patrouille, quand l’un d’entre eux a ouvert le feu, à la suite d’une mauvaise manipulation de son arme, touchant à la tête l’artilleur première classe Alexis Battu. Le réserviste a été transporté en état de mort cérébrale au CHU de Nancy (Meurthe-et-Moselle), où il est décédé de ses blessures peu de temps après.

L'auteur du tir accidentel en garde à vue


L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Metz, qui va devoir établir les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi