"Me mettre dans le ravin" : Julie Gayet se confie sur la révélation de sa romance avec François Hollande

C'est sûrement l'une des périodes les plus difficiles de sa vie : en janvier 2014, alors qu'ils entretiennent une liaison depuis quelques mois et que des rumeurs commencent à courir à leur sujet, Julie Gayet et François Hollande voient leur histoire d'amour être révélée par le magazine Closer, qui sort un numéro exclusif où l'on peut voir le président en scooter en train de rendre clandestinement visite à celle qui est à l'époque sa compagne cachée.

Très rapidement, le chef de l'Etat se sépare de sa compagne officielle, Valérie Trierweiler, pour se mettre en couple avec l'actrice. Mais celle-ci, à l'époque, est l'objet de toutes les attentions et passe par des moments difficiles, comme elle l'a confié récemment à Sud Radio. "Ça a été extrêmement violent, j'ai failli me mettre dans le ravin à un moment donné parce qu'ils me chassaient [les paparazzi, NDLR], me poursuivaient en scooter", raconte-t-elle.

Deux solutions s'offraient alors à elle : devenir une première dame classique, suivre son compagnon dans ses moindres déplacements... ou bien continuer sa vie et sa carrière, sans jamais parler de son couple. Une deuxième option qu'elle choisit et qu'elle assume. Son maître mot ? La discrétion ! "J'ai fait ce choix de rester qui j'étais, de rester à ma place et de ne pas mettre un pied du côté officiel. Je n'ai jamais passé cette porte-là, j'ai toujours été très claire", raconte-t-elle. Un choix payant : trois ans plus...

Lire la suite


À lire aussi

Alain Delon et sa liaison avec Dalida : révélations sur leur romance si discrète
Jérémy Frérot prêt à mettre un terme à sa carrière ? Il fait des révélations inquiétantes
Mariage de Chloé Mortaud : révélation inattendue sur sa robe, deuxième enfant... L'ex-Miss se confie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles