Le Metropolitan Museum of Art de New York restitue 14 sculptures khmères au Cambodge

Le Cambodge a célébré cette semaine le retour au pays de quatorze œuvres khmères restituées par le Metropolitan Museum of Art (MET) de New York.

La ministre cambodgienne de la Culture s'est félicitée du « retour de l'âme de nos ancêtres » lors de la cérémonie organisée jeudi au Musée national du Cambodge à Phnom Penh pour marquer cette restitution de 14 sculptures réalisées entre le IXe et le XIVe siècle, en pleine période angkorienne. Elles « reflètent les systèmes religieux hindou et bouddhiste en vigueur à cette époque », a indiqué le musée dans un communiqué cette semaine.

Des moines bouddhistes ont d'ailleurs béni les pièces à l'occasion de ces célébrations. Un héritage précieux, a insisté la ministre Phoeurng Sackona, car ces œuvres d'art « portent l'âme de nos ancêtres » et ramènent avec elles « l'histoire, le respect et la connaissance ». « Les pièces sont restées très, très longtemps à l'étranger, mais aujourd'hui, elles sont revenues au Cambodge, comme une bénédiction pour notre peuple, pour la paix et la stabilité dans notre pays », a-t-elle souligné.

Un communiqué du ministère cambodgien de la Culture et des Beaux-Arts indique que le « retour historique des trésors nationaux » fait suite à plusieurs années de négociations entre l'équipe khmère de restitution des œuvres d'art, des procureurs fédéraux américains à New York, des enquêteurs du département américain de la Sécurité intérieure et le Metropolitan Museum.


Lire la suite sur RFI