Mesures sanitaires : le pari manqué d’Emmanuel Macron

Dès le début du mois de janvier, l’annonce d’un nouveau confinement était attendue par la population. Le 14 janvier 2021, à l’occasion d’une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex annonçait finalement un renforcement du couvre-feu, avancé à 18 heures. Emmanuel Macron avait ainsi préféré ignorer les recommandations de certains médecins, et éviter une nouvelle mise sous cloche. Un renforcement des mesures attendu Depuis, l’épidémie de Covid-19 a changé de nature avec l’apparition du variant anglais. Les services de réanimation approchent de la saturation. Après le Pas-de-Calais, le littoral des Alpes-Maritimes et l’agglomération de Dunkerque, l’Île-de-France s’attend donc à un reconfinement. "Le maître du temps, c’est le virus malheureusement", reconnaissait ainsi Emmanuel Macron lors du 26ème sommet franco-espagnol, le 13 mars 2021 à Montauban. Face à ce pari manqué, certains médecins s'agacent. C’est le cas d’Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer. "Emmanuel Macron a voulu se présenter comme le sauveur des Français, qui les protégeait de ce confinement. Le Président aura à gérer l’échec de ce pari", a-t-il indiqué sur Europe 1 ce jeudi 18 mars. Les nouvelles annonces doivent être annoncées à 19 heures par Jean Castex, à l'occasion d'une nouvelle conférence de presse.