Mesures restrictives : « Sont-elles à la hauteur de l’évolution du virus ? » interroge Patrick Kanner

·2 min de lecture
couvre_feu.jpg
couvre_feu.jpg

« Notre stratégie à la fois préventive et réactive a été la bonne » assure, ce jeudi, Jean Castex, lors de sa désormais traditionnelle conférence de presse destinée à faire le point sur la situation sanitaire du pays. Avec une moyenne de 16 000 nouveaux cas par jour, et de 24 769 personnes hospitalisées, le premier ministre estime que la situation reste « préoccupante, même si globalement stabilisée ». L’apparition de nouvelles souches du virus, au Royaume-Uni notamment, plus contagieuses, préoccupe l’exécutif, qui indique que leur « potentiel développement sur le territoire ne doit pas être sous-estimé ». Une série de nouvelles mesures restrictives entreront donc en vigueur à compter de samedi.

D’abord, le couvre-feu national, jusqu’alors fixé à 20 heures, à l’exception de certains territoires particulièrement touchés par le virus, est désormais fixé à 18 heures sur l’ensemble du territoire, dès samedi. Une mesure « graduée », selon le président du groupe de la majorité au Sénat François Patriat. « C’est une annonce sans surprise », réagit-il. « Le reconfinement n’est pas préconisé. Le gouvernement prend des mesures graduées et appropriées. Et, malgré ce que j’entends, la situation en France, comparé à celle de nos voisins européens, montre qu’on a bien anticipé la situation », soutient le sénateur. Eviter le reconfinement à tout prix, c’est aussi la volonté du chef de file des sénateurs centristes, Hervé Marseille. « On sait que le confinement est une arme ultime, et qu’il y a des conséquences extrêmement lourdes. Donc si les mesures prises par le gouvernement permettent d’éviter ce confinement c’est aux Français de continuer à faire preuve de prudence et de responsabilité pour éviter à tout prix d’arriver à une extension de l’épidémie », commente l’élu des Hauts-de-Seine.

Un renforcement du contrôle aux frontières

Mais certains, comme Patrick Kanner, (...) Lire la suite sur Public Sénat

Empreinte carbone : « Il faut promouvoir un numérique vertueux », plaide Guillaume Chevrollier

Délit d’écocide : l’écologiste Guillaume Gontard dénonce un « recul total », après le « lobbying » du Medef

Après le Conseil d’Etat, la Cnil enjoint les forces de l’ordre à cesser d’utiliser des drones

« Vous serez vilipendés » : Jean-Louis Debré met en garde les parlementaires contre un nouveau report des régionales

Collectivités locales : l’impact budgétaire de la crise en 2020 moins mauvais que prévu, selon Bercy