Mesures de restrictions : les habitants de Rennes lassés et inquiets

Dans un restaurant de quartier à Rennes (Ille-et-Vilaine), l'activité tourne au ralenti. Après avoir écouté le point sur l'épidémie du ministre de la Santé, Olivier Véran, Arnaud Guilloux, restaurateur, se montre très inquiet. "Je crois que le pire est derrière nous et le pire est à venir. Je crois qu'on est au milieu d'un sacré bourbier, personne ne sait où on va", déplore Arnaud Guilloux, restaurateur. Sentiment d'impuissance Désabusés, Arnaud Guilloux et Fabrice Rochefort voient leur trésorerie fondre depuis six mois. La vente à emporter leur permet de survivre. Mais la colère commence à s'exprimer. "On est des bons petits soldats, mais aujourd'hui, j'ai l'impression que trop, c'est trop", fustige Fabrice Rochefort. Face à ce sentiment d'impuissance face à un avenir flou, les questions se bousculent, notamment à propos de l'hypothèse d'un troisième confinement. La jeunesse se dit elle aussi fatiguée de ces mois de restriction. "Se protéger toujours, c'est un peu compliqué. Surtout quand on est confinés tout le temps, et d'un coup, quand on voit des amis, ça peut être dur de maintenir les distances", confie un jeune rencontré par France Télévisions.