Les mesures du gouvernement pour rendre enfin le Web plus accessible aux personnes handicapées

1 / 2

Les mesures du gouvernement pour rendre enfin le Web plus accessible aux personnes handicapées

Le dossier avance lentement, mais au moins il avance. À l’issue du Conseil national du handicap, qui avait lieu mardi 11 février, le gouvernement a annoncé cinq mesures pour rendre plus accessibles les services publics en ligne. Une semaine plus tôt, le Conseil national du numérique (CNNum) lui en proposait 50.

80 % de sites publics accessibles d’ici 2022

Il est question d’abord de mesures institutionnelles et de suivi. « L’accessibilité numérique sera désormais un critère suivi dans l’Observatoire de la qualité des démarches en ligne », un dispositif instauré en juin 2019 qui suit l’avancement et la qualité de 250 démarches dématérialisées.

Au sein de cet observatoire, seulement 13% des démarches en ligne sont aujourd’hui conformes, d’après le secrétariat d’État au Numérique. L’objectif désormais fixé est de passer à 80 % d’ici 2022 - soit environ 160 sites alors qu’ils ne sont actuellement qu’une trentaine. Un objectif « ambitieux » comme l’a rappelé Cédric O, le secrétaire d’État au Numérique. 

Une ambition « réaliste »

Il va s’agir effectivement de mobiliser à la fois les sous-traitants qui créent les sites, mais aussi former les équipes qui les gèrent au quotidien, c’est à dire des agents d’État. Si le chantier est vaste, l’ambition gouvernementale reste néanmoins « réaliste » selon le vice-président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), Fernando...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi