« Les mesures drastiques m’inquiètent »… Le passage de la Flamme olympique, un sujet brûlant à Toulouse

tout feu tou flamme - Après le Sud-Est, c’est au tour du Sud-Ouest de récupérer le flambeau. Dans la ville rose, attention à vos voitures, car l’événement risque de congestionner la cité !

C’est l’événement. La flamme olympique sera à Toulouse, vendredi 17 mai, en fin d’après midi, après avoir traversé plusieurs villes de Haute-Garonne.

Mais aussi belle promet d’être la fête, son organisation va grandement compliquer les déplacements des Toulousains. Au grand dam de leur maire, Jean-Luc Moudenc qui a fait part de son inquiétude. « Si cet événement doit nous fédérer et être un temps de fête, les mesures drastiques imposées par l’Organisation nationale m’inquiètent quant à leur impact sur la circulation et le stationnement, la veille d’un long week-end », explique le premier édile lors d’une conférence de presse.




Les voitures au garage…

A ce titre, Pierre-André Durand, préfet de la région Occitanie et préfet de la Haute-Garonne, rappelle qu’à la suite de l’organisation du passage de la flamme, la circulation et le stationnement sont interdits du jeudi 16 mai à 16 (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
JO de Paris 2024 : Les maires EELV sont-ils les seuls à refuser le passage de la flamme olympique ?
JO 2024 : Miss Martini, drag-queen relayeuse de la flamme olympique à Digne-les-Bains
JO de Paris 2024 : Le jardin des Tuileries choisi pour la flamme olympique
JO de Paris 2024 : La flamme olympique pourra-t-elle arriver à bon port ?
JO de Paris 2024 : Des tours médiévales illuminées pour accueillir la flamme olympique