Mesure inutile ou protection contre le coronavirus? À Paris, la désinfection des rues fait débat

1 / 2

Coronavirus: à Lyon, le mobilier urbain désormais désinfecté à proximité des hôpitaux

La mairie de Paris reste inflexible: malgré l'épidémie de coronavirus, elle ne déploiera pas d'agents pour désinfecter les rues de la capitale durant le confinement. Si plusieurs villes ont d'ores et déjà décidé de se lancer dans de grandes opérations désinfectantes, notamment sur la Côte d'Azur, il ne s'agit en effet pas d'une mesure obligatoire. L'opposition parisienne fustige pourtant la décision d'Anne Hidalgo et de ses adjoints, la jugeant irresponsable.

"Les gens sont quand même amenés à sortir faire leurs courses, évidemment moins souvent qu'avant, mais toute sortie dans l'espace public est une prise de risque, estime auprès de BFM Paris Marie-Claire Carrère-Gée, présidente du groupe LRI au conseil de Paris. "Dans une situation d'incertitude, principe de précaution: donc, on désinfecte."

Plusieurs maires d'arrondissement de l'opposition, de Rachida Dati à Geoffroy Boulard, ont également manifesté leur indignation sur les réseaux sociaux. 

"Depuis le début de la crise du covid-19, la mairie de Paris se refuse à faire des opérations de désinfection du mobilier urbain sous prétexte que ce n'est pas obligatoire. J'appelle, une nouvelle fois, à ce que ce soit fait pour la santé des habitants, a écrit sur Twitter la tête de liste LR aux municipales dans la capitale.

D'autres élus, comme Florence Berthout, sont plus mesurés. La maire du 5e arrondissement préconise tout de même la désinfection des rues et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi