Messages racistes de policiers à Rouen: le conseil de discipline propose la révocation de trois d'entre eux

Sarah-Lou Cohen avec Jeanne Bulant
Un policier (Photo d'illustration) - FRED TANNEAU

INFO BFMTV - Plusieurs fonctionnaires de police de Rouen, mis en cause en décembre 2019 pour de violents propos racistes échangés en privé sur la messagerie Whatsapp, ont été renvoyés devant le conseil de discipline ce mardi dans le cadre de l'enquête disciplinaire ouverte par la DDSP (Direction départementale de la sécurité publique) à leur sujet. Ils pourraient désormais être révoqués.

Ce conseil de discipline, qui s'est tenu à Rouen dans la journée, a voté à l'unanimité pour la révocation de trois de ces policiers. Selon nos informations, il faut désormais que cette proposition soit validée par l'instance paritaire nationale qui se tiendra dans quelques semaines.

L'affaire avait commencé en décembre 2019 lorsqu'Alex, un policier noir travaillant à Rouen, avait découvert que certains de ses collègues l'insultaient et s'envoyaient des messages homophobes, racistes, sexistes et antisémites dans un groupe Whatsapp privé. Une plainte a été déposée, et une enquête préliminaire a été confiée à l'IGPN.

Article original publié sur BFMTV.com