Dans son message pascal, le pape François s’est aussi arrêté sur l’Afrique

·1 min de lecture

En ce dimanche de Pâques – la plus grande fête chrétienne - au Vatican, le pape a lancé un appel à la paix lors de la traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi, à la ville de Rome et au monde. Outre l’Ukraine, ce sont aussi les situations qui le préoccupent sur le continent africain que le chef de l’Église catholique a tenu à évoquer dans son message pascal.

Avec notre correspondante à Rome, Blandine Hugonnet

Face à une foule de 100 000 fidèles massés place Saint-Pierre, le souverain pontife s’est arrêté quelques minutes sur l’Afrique, notamment sur l’Afrique de l’Est et la République démocratique du Congo où le pape est attendu, en juillet prochain.

« Que l’Éthiopie, frappée par une grave crise humanitaire, retrouve la voie du dialogue et de la réconciliation, et que cessent les violences en République démocratique du Congo. »

Depuis le balcon de la Basilique Saint-Pierre, le pape a eu aussi une pensée pour l’Afrique du Sud, appelant à la prière et à la solidarité pour ces populations « touchées par des inondations dévastatrices » ces derniers jours.

À lire aussi: Le pape François de nouveau attendu sur le continent africain

C’est enfin pour tout le continent que François appelle à la paix : « Qu’il y ait la paix pour tout le continent africain, afin que cesse l’exploitation dont il est victime et l’hémorragie causée par les attaques terroristes, en particulier dans la zone du Sahel, qu’il rencontre un soutien concret dans la fraternité des peuples. »

Le chef de l’Église catholique a eu aussi un mot pour la Libye, espérant qu'elle retrouve la stabilité après des années de tension.

Alors que dans son message de Pâques, le pape a beaucoup évoqué la guerre en Ukraine, il a appelé à ce que ces portes ouvertes en Europe pour les réfugiés ukrainiens, ces dernières semaines - acte de charité qu’il a salué - montrent aussi la voie de l’accueil à tous les migrants, dans les sociétés européennes encore marquées par l’égoïsme et l’individualisme.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles