Message d'Arecibo: pourquoi aucun extraterrestre n'a répondu à notre appel?

Gregory Rozieres
Le message d'Arecibo a été envoyé il y a 44 ans (photo d'illustration : les lasers du Très Grand Télescope de l'ESO)

SCIENCE - Il y a 44 ans, le 16 novembre 1974, le plus puissant radiotélescope du monde, Arecibo, envoyait un message dans l'espace. Le but était surtout de démontrer les capacités époustouflantes de cet objet, resté le plus grand de sa catégorie jusqu'en 2016. Mais ce message d'Arecibo, auquel Google rend hommage ce vendredi, "constitue également une tentative de contacter une intelligence extraterrestre".

Et on ne parle pas d'une idée loufoque d'illuminés. Les créateurs de ce signal radio sont Carl Sagan et Frank Drake. Le premier, célèbre astronome américain, est l'un des fondateurs de l'exobiologie, l'étude scientifique du développement hypothétique de la vie dans l'Univers. Le second, astronome américain également, a cofondé le projet de recherche SETI, qui vise à détecter une civilisation extraterrestre grâce à nos connaissances scientifiques. Il a également mis au point une équation tentant d'estimer le nombre de ces civilisations dans notre galaxie.

Evidemment, le message d'Arecibo n'a pas eu de réponse. Il faut dire qu'il n'en attendait pas tellement: il était dirigé vers l'Amas d'Hercule, à 22.200 années-lumière de la Terre. Il n'a aujourd'hui parcouru que 0,20% de son chemin. Mais si quelqu'un le captait, après l'avoir déchiffré, il aurait découvert de nombreuses informations sur l'Homme, la Terre et notre connaissance de l'Univers. Une sorte de preuve, de bouteille spatiale jetée dans l'océan du vide intersidéral.

Une fois le message décodé, on y lit les nombres de un à dix, les numéros atomiques des atomes courants, des formules chimiques, des informations sur l'ADN, un dessin d'un être humain, le système solaire et le radiotélescope d'Arecibo.

Le paradoxe de Fermi


De manière générale, nous n'avons aucune preuve scientifique de l'existence d'une vie biologique ailleurs que sur la Terre. Et encore moins d'une vie intelligente. Pourtant, cette question de la vie extraterrestre obsède beaucoup de monde, y compris de très nombreux astronomes.

Pourquoi cette question nous obsède tant? Il y a bien sûr la quête de connaissances. Mais c'est surtout qu'elle nous interpelle. Pourquoi serions-nous uniques dans l'énormité de l'Univers, ou même plus simplement de notre galaxie?

Depuis...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post