Les mers vont monter plus vite que prévu

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Avec le réchauffement climatique, le niveau de la mer est amené à monter. Les observations au sol et les données satellites le confirment. En un siècle, le niveau moyen de la mer a augmenté de plus de 20 centimètres. À un rythme de plus 3,2 millimètres par an entre 1993 et 2011. Un rythme qui va croissant.

Et lorsque l’on parle de rythme croissant, nous ne croyons pas si bien dire. Car des chercheurs de l’Institut Niels Bohr (Danemark) sont parvenus à quantifier à quelle vitesse la mer réagira au changement climatique. Leur conclusion : les prévisions apparaissent trop prudentes et le niveau de la mer est amené à monter plus et plus vite que les scientifiques le pensaient.

Des modèles pas suffisamment sensibles

Selon les chercheurs, l’image qui a été forgée de la façon dont la mer réagit aux augmentations de température est en effet trop limitée. Par manque de disponibilité des données, notamment. Prenez l’Antarctique. Les satellites ne mesurent la fonte de la calotte que depuis les années 1990.

Ainsi, les chercheurs de l’Institut Niels Bohr ont pris le parti de tester la sensibilité des modèles au réchauffement climatique. En comparant ensuite des données d’observation sur une période assez courte d’environ 150 ans avec cette sensibilité, ils espèrent rendre une idée de la justesse des modèles en question. Et c’est ainsi qu’ils ont pu observer que les modèles n’étaient pas suffisamment sensibles pour rendre compte de la vitesse d’élévation déjà observée du niveau de la mer. De quoi revoir à la hausse les prévisions pour le futur.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura