Merkel plaide pour un accord commercial entre l'UE et le Golfe

ABOU DHABI (Reuters) - Angela Merkel a dit espérer qu'un accord de libre échange puisse être enfin conclu entre l'Union européenne et les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui regroupe six pétromonarchies de la région.

La chancelière allemande doit évoquer cette question lors d'une rencontre prévue dans la journée à Abou Dhabi avec le prince héritier des Emirats arabes unis.

"Je vais m'entretenir avec le prince héritier cheikh Mohammed bin Zayed al Nahyan de cette question", a déclaré Angela Merkel avant la rencontre. "La question est de savoir comment intensifier les relations économiques entre les deux régions", a-t-elle ajouté.

En visite dans la région du Golfe, la chef du gouvernement allemand a également insisté sur ce sujet lors d'une entrevue avec le roi Salam d'Arabie saoudite dimanche soir.

"J'ai clairement indiqué qu'un accord de libre échange avec les Etats du Golfe serait d'une grande importance du point de vue européen", a-t-il dit lors de sa visite à Djeddah dimanche.

Elle a rappelé que les Européens avaient fait de nouvelles propositions en vue de cet accord et que pour l'instant les Etats membres du CCG réservaient leur réponse.

Les discussions entre Européens et pays du Golfe durent depuis plus de vingt ans et peu de progrès ont été enregistrés.

L'Allemagne, dont la moitié du PIB est dépendant du commerce extérieur, se méfie des tendances protectionnistes prônées par Donald Trump et des risques économiques induits par la sortie britannique de l'UE.

(Andreas Rinke; Pierre Sérisier pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages