Merguez : "Si vous n’arrivez pas à faire ce geste avec votre fourchette, jetez-la immédiatement", alerte le docteur Cocaul

Le médecin nutritionniste rappelle que les merguez doivent avoir une chair rouge orangée. Un geste simple vous dira si votre merguez est bonne à manger... ou à jeter.

250 millions de merguez sont mangées chaque année. "Les merguez viennent d'Afrique du Nord, du Maghreb et d'Espagne. Généralement, c'est de la viande de mouton, de la viande de boeuf. On s'est rendu compte dans une étude menée par la répression des fraudes en 2016 que deux merguez sur trois vendues en France ne répondaient pas aux critères. En effet, elles présentaient des défauts de conception dangereuses pour notre santé", met en garde le médecin nutritionniste, Arnaud Cocaul.

Le médecin explique que le danger réside dans la présence d'additifs et de conservateurs. Comment savoir si votre merguez est "normale" ? Le nutritionniste donne un conseil simple : "Elle doit avoir une chair rouge orangée et doit pouvoir s'écraser facilement avec la fourchette. Si vous avez une merguez qui résiste à l'action de la fourchette, vous laissez tomber car ce n'est pas une bonne merguez".

Lors d'un barbecue, il ne faut pas piquer la merguez car les graisses vont tomber sur les cendres ce qui va émettre des fumées noires toxiques pour la santé. Autre conseil du Dr Cocaul, il recommande d'acheter les merguez directement chez le boucher. "Mieux vaut peut-être payer un peu plus et avoir une qualité que de payer une merguez à un prix défiant toute concurrence et qui est vraiment bourrée de colorants, d'additifs et assimilée à de la malbouffe".

Dernier conseil, les merguez doivent être bien cuites à cause d'un potentiel risque sanitaire, des intoxications bactériennes. "Quand vous cuisinez, utilisez toujours un couteau à part et, attention, une merguez c'est plus de 250 calories".

Lire aussi