"Merci Michel" : Roméo Elvis dédie une chanson à Michel Drucker, l'animateur lui répond

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le chanteur belge a consacré l'un de ses nouveaux titres à la figure de France Télévisions.

Vivement vendredi ! Dans quatre jours, Roméo Elvis sort son nouvel album "Tout peut arriver", trois ans après le carton de "Chocolat" et une longue absence liée à une accusation d'agression sexuelle relayée sur les réseaux sociaux et dans la presse. Aucune plainte n'avait été déposée. Après avoir présenté des excuses publiques, le rappeur belge fait son grand retour sur le devant de la scène et offre une chanson à l'un des visages phare du petit écran, Michel Drucker.

"On doit tous rencontrer un Michel"

Roméo Elvis a écrit un titre bonus, présent dans "l'édition acrylique" de son nouvel album, disponible uniquement sur son site officiel. Baptisé "Merci Michel", clin d'oeil à la maxime célèbre d'un site internet français pornographique, cette chanson rend hommage à Michel Drucker, présentateur proche du chanteur de 29 ans.

Ce matin, BFMTV a diffusé un entretien avec Roméo Elvis, dans lequel l'artiste commente cette chanson et raconte sa proximité avec l'animateur de France Télévisions. "Aujourd'hui, c'est mon frérot. On s'envoie des messages. L'un des morceaux bonus de l'album, c'est sur lui, c'est sur Michel. Il dit qu'on doit tous un jour ou l'autre rencontrer un Michel. Atteindre un Michel dans sa vie !", a-t-il déclaré à la chaîne d'information. "Tout peut arriver. J'ai bien rencontré Michel. 'Vivement dimanche', fin de carrière, terminé", chante-t-il dans le titre diffusé dans la matinale "Première édition".

Sur le...

Lire la suite

VIDÉO - La Minute de Michel Drucker

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles