Mercedes : les taxis autonomes abandonnés ?

·1 min de lecture

Les groupes Daimler (maison-mère de Mercedes) et BMW ont récemment annoncé l'arrêt de leur partenariat relatif au développement de la conduite autonome, entamé en 2019. Et aujourd'hui, la publication allemande RedaktionsNetzwerk Deutschland révèle que Mercedes aurait également abandonné le développement de véhicules 100% autonomes dédiés à l'autopartage, un projet mené avec l'équipementier Bosch et annoncé début 2018. "Nous concevons nos véhicules comme des robot-taxis dès le départ et non pas comme un paquet de technologies implantées sur des véhicules de série ; il ne s'agit pas de faire les choses à moitié", avait alors déclaré Wilko Stark, vice-président de Daimler en charge de la stratégie.

Cette décision serait motivée par deux facteurs majeurs. Le premier serait l'écart entre l'Allemagne, plus globalement l'Union Européenne, et les Etats-Unis en termes de savoir-faire comme de réglementation. De l'autre côté de l'Atlantique, Waymo jouit en effet d'une réglementation plus permissive pour tester ses véhicules autonomes sur route ouverte à grande échelle tout en étant une filiale de Google, spécialisé dans la conception de logiciels contrairement aux constructeurs automobiles traditionnels comme Mercedes. "Nous ne participons à aucune course que nous ne pouvons plus gagner", aurait déclaré un porte-parole de la marque à l'étoile.

Les robot-taxis pas assez rentables ?

La seconde raison évoquée par ce représentant de Mercedes (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Le Ford EcoSport Active (2020) dévoilé
Emissions de CO2 : Volvo au secours de Ford
Top 10 des voitures les plus vendues en France en 2020
AC Cobra Le Mans (1963) : une réédition électrique !
Volkswagen Golf R (2020): une boîte méca, mais pas pour nous
Confinement : vers une circulation plus restreinte ?