Mercedes passe le cap du demi-million de Classe S produites

feedback@motor1.com (Yann Lethuillier)
Mercedes Classe S

Sans surprise, environ un tiers des ventes se fait sur le seul marché chinois.

Référence absolue en matière de berline, voire même de limousine sous certaines configurations, la Mercedes Classe S fête aujourd'hui un bel anniversaire puisqu'il s'agit du 500'000ème exemplaire produit depuis le lancement de l'actuelle génération en 2013. La voiture est sortie de l'usine de Sindelfingen, en Allemagne, son seul lieu d'assemblage. D'une manière générale, le succès de la Classe S est devenu historique puisque la voiture a longuement forgée l'image de marque de Mercedes. Longtemps considérée comme la voiture des professions libérales ou encore des cadres, la Classe S actuelle est aujourd'hui principalement une voiture de maître que son propriétaire ne prend plus la peine de conduire, la meilleure place se situant maintenant à l'arrière. Hormis peut-être pour les versions badgées Mercedes-AMG.

La Chine comme marché de prédilection

Depuis le lancement de la 220 en 1951, plus de quatre millions de Classe S ont été livrées dans le monde. Sur nos routes, la Classe S se fait plutôt rare. Pour en trouver quelques-unes, Paris et ses hôtels haut de gamme sont sûrement les meilleurs endroits pour en croiser régulièrement. À titre indicatif, en France, il s'est vendu 493 Classe S depuis le début de l'année et 632 sur l'année 2018. Pas mal pour une voiture affichée à partir de 94'600 euros, et les quelques inévitables options à ajouter qui font rapidement grimper la facture à plus de 120'000 euros. En réalité, la Classe S est taillée pour bien d'autres marchés, les États-Unis et le Moyen-Orient par exemple, et bien évidemment la Chine où ce marché représente un tiers des ventes.

Un avenir électrique ?

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, la génération actuelle est en fin de vie et devrait être remplacée dès l'année prochaine. Si la version Maybach sera encore de la partie, les variantes Coupé et Cabriolet ne devraient pas être reconduites, Mercedes confiant ce rôle à la prochaine génération de SL, basée sur la même plateforme que la future génération de Mercedes-AMG GT. Pendant un temps imaginée en version 100 % électrique, Mercedes devrait en réalité dévoiler deux versions bien distinctes avec l'EQS embarquant un bloc 100 % électrique et une Classe S plus technologique mais aussi plus conventionnelle avec des moteurs thermiques. Rendez-vous l'année prochaine pour la découvrir.

À lire aussi