Mercedes-AMG A 35 4 Matic, la fusée des familles

Doucet, Philippe
Cette A 35, version survitaminée d'une banale Classe A, abat le 0 à 100 km/h en 4,7 s. / Daimler AG - Global Communications Mercedes-Benz Carsphoto by Dirk Weyhenmeyer on behalf of Daimler AG/Daimler AG - Global Communications Mercedes-Benz Cars photo by Dirk Weyhenmeyer on behalf of Daimler

ESSAI - Véritable bolide, la petite allemande sait aussi se montrer civilisée au quotidien.

Prenez une paisible berline compacte allemande, greffez-lui un moteur de plus de 300 ch, ajoutez à la carrosserie quelques appendices spectaculaires (déflecteur arrière, grosses sorties d'échappement), agitez et lâchez l'engin sur la route: ce cocktail ressemblera à une Mercedes-AMG A 35 4MATIC. La recette, bien connue depuis une certaine Golf GTI (encore une allemande), fonctionne depuis plus de quarante ans.

Échappement avec valve sonore

AMG, le département sport de Mercedes, spécialiste de ses véhicules de haute performance, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Cette A 35, version survitaminée d'une banale Classe A, abat le 0 à 100 km/h en 4,7 s. Sa vitesse est limitée à 250 km/h par pure convention - outre-Rhin, l'allure est libre sur une partie du réseau autoroutier -, mais tout de même…

Les amateurs de belles mécaniques seront comblés par quelques raffinements. Certains se voient ou s'aperçoivent, à l'exemple des disques de frein grands comme des microsillons de l'ancien temps. D'autres s'entendent, comme le système d'échappement équipé d'une valve sonore. Le matin, vous démarrez sur la position «Silence» par respect pour le voisinage et, une fois sur la route, à vous les grandes orgues! À cela s'ajoute une transmission intégrale qui peut faire varier la motricité de 100 % traction (roues avant) à 50/50 sur les deux essieux. Puis, une boîte de vitesses à double embrayage à 7 rapports, une direction spéciale à démultiplication variable ainsi qu'un amortissement adaptatif complètent le tableau.

Armada de technologies

Bien calé dans les sièges «performance», vous découvrirez vite les effets de cette armada de technologies. Ou pas. Car la conduite est tellement facile qu'on en oublie les trésors d'invention qu'elle recèle. À chacun, s'il le veut, d'ajuster avec précision le châssis de (...) Lire la suite sur Figaro.fr

L'Audi S3 rejoint l'élite des compactes 
Mercedes Classe B, le monospace qui ose défier le SUV 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro