Mercato - Steven N’Zonzi dans le viseur de l’Olympique de Marseille ?

Un an après son arrivée, N’Zonzi pourrait déjà quitter l’AS Rome. L’Olympique de Marseille serait sur les rangs, tout comme Monaco et Arsenal.

Une petite saison et puis s’en va ? Cela pourrait être le destin de Steven N’Zonzi (30 ans) à l’AS Roma. Lors du dernier mercato estival, le club de la Louve avait déboursé près de 26 millions d’euros pour s’attacher les services de l’ancien milieu de terrain du FC Séville et, après des débuts prometteurs, le champion du monde n’a jamais vraiment réussi à confirmer.

La Roma réclame 20 millions d'euros

Comme de nombreux autres internationaux français, N’Zonzi subit le contrecoup du Mondial. Fatigué, émotionnellement comme physiquement, l’ancien Amiénois fait aujourd’hui l’objet de débats au sein de la Roma. Selon la Gazzetta dello Sport, il ne sera pas retenu cet été en cas d’offre satisfaisante, c’est-à-dire au moins 20 millions d’euros.

Quels sont les clubs qui pourraient s’intéresser à son profil ? À Arsenal, Unai Emery ne l’a pas oublié. Les deux hommes se sont connus en Andalousie, et le technicien espagnol avait déjà tenté de le faire venir chez les Gunners l’été dernier, sans réussite. Mais d’après nos confrères italiens, N’Zonzi plaît également à deux clubs français.

L'OM trop court financièrement ?

L’AS Monaco, qui cherche des joueurs d’expérience pour encadrer sa jeunesse dorée, serait sur les rangs. Financièrement, les Monégasques ont les moyens de séduire N’Zonzi, sans parler des avantages fiscaux qu’offre le club princier. Peut-on en dire autant de l’Olympique de Marseille, également cité par nos confrères parmi les clubs intéressés ? Difficile à dire.

Entre les 20 millions réclamés par la Roma et les 4 millions de salaire annuel du joueur, l’addition pourrait être trop salée pour le club phocéen en cas de non-qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Mais si l’OM parvient à suffisamment dégraisser lors du prochain mercato estival et que le propriétaire, Frank McCourt, apporte un petit coup de pouce financier, l’opération semblerait bien plus réalisable. Reste à savoir ce que le joueur décidera de faire…

 

Ce contenu peut également vous intéresser  :