Mercato - PSG : Le Qatar prend une première décision fracassante pour Pochettino !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien décidé à s'attacher les services de Mauricio Pochettino, Manchester United aurait lancé sa première offensive auprès du PSG pour attirer le technicien argentin sous contrat jusqu'en juin 2023. Mais le club de la capitale semble avoir décidé de repousser les Red Devils.

Moins d'un an après son arrivée sur le banc du PSG, Mauricio Pochettino est déjà engagé dans son deuxième feuilleton concernant son avenir. En effet, alors qu'en fin de saison dernière, le technicien argentin aurait fait le forcing pour rejoindre Tottenham, il est désormais annoncé du côté de Manchester United. L'ancien manager de Southampton et Tottenham n'a jamais caché son intention de retourner un jour en Premier League où son rêve est d'entraîner les Red Devils. Et après le licenciement d'Ole Gunnar Solskjær, Mauricio Pochettino semble être la grande priorité des dirigeants mancuniens. Comme révélé en exclusivité par le10sport.com, le PSG ne devrait pas s'opposer à son départ compte tenu du fait que son avenir fait débat. Mais encore faut-il trouver un remplaçant. Le rêve du Qatar se nomme Zinedine Zidane. En attendant, Mauricio Pochettino est concentré sur la rencontre de Ligue des Champions qui oppose le PSG, à l'autre club de Manchester, City. Et en conférence de presse, le natif de Murphy s'est montré évasif sur le sujet : « Je pensais avoir été clair. J'ai dit que j'ai un contrat pour 2023. Cette saison et la prochaine. Je suis content au PSG. C'est un fait. Ce n'est pas discutable, je suis content…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles