Mercato: l'OL a choisi son nouvel entraîneur pour les féminines (et il est étranger)

Après avoir vu de nombreux profils, et prospecté pendant plusieurs semaines, d'après les médias italiens et confirmé par RMC Sport, l'Olympique lyonnais a porté son choix sur Joe Montemurro pour diriger son équipe féminine. L'arrivée imminente de l'Australien, qui prendra la suite de Sonia Bompastor sur le banc rhodanien, est un des symboles de l'ère Michele Kang.

Premier entraineur étranger de l'histoire de l'OL

Avec la future arrivée de Joe Montemurro, c'est une page qui se tourne dans l'histoire de l'OL. Pour la première fois, les Lyonnaises seront dirigées par un entraineur étranger. Par le passé, lors de sa présidence Jean-Michel Aulas avait eu des contacts avancés avec des entraineurs étrangers mais n'avait jamais franchi le pas. Artisan du développement du projet d'Arsenal entre 2017 et 2021 où il dirigé la milieu de terrain néerlandaise Danielle Van De Donk, il a ensuite pris les rênes de la Juventus Turin (2021-2024) avec qui il avait d'ailleurs rencontré l'OL en huitième de finale de Ligue des champions. A 54 ans, le technicien australien a l'expérience du football féminin européen sans toutefois de titres majeurs (un titre de champion d’Angleterre, le triplé championnat-Coupe-Supercoupe lors de sa première saison à Turin).

Prêcheur, Bonadei, de nombreux profils sondés

Dans la quête du successeur de Sonia Bompastor, les dirigeants lyonnais ont pris le temps de choisir, ils ont entendu et vu de nombreux profils. On pense tout d'abord, comme déjà annoncé par RMC Sport, à Gérard Prêcheur. Mais les discussions pour un retour à l'OL n'ont pas abouti.

L'ancien entraineur de Bordeaux et actuel sélectionneur de l'Écosse Pedro Martinez Losa, longtemps dans la short list n'a pas non plus été retenu et fait désormais partie des profils ciblés par le Paris Saint-Germain. Enfin, Laurent Bonadei, l'actuel adjoint d'Hervé Renard en équipe de France, a été reçu par Vincent Ponsot il y a peu mais a finalement décliné la proposition lyonnaise avec en ligne de mire la qualification pour l'Euro 2025 à décrocher avec les Bleues et les Jeux olympiques.

Article original publié sur RMC Sport