Mercato - Cheick Diabaté : "J'ai des buts à marquer en France"

Passé par Ajaccio, Nancy, Bordeaux et Metz, Cheick Diabaté est l'un des attaquants emblématique du championnat de France, lui qui a quitté la Ligue 1 en 2017. Très apprécié partout où il est passé, le Sénégalais est désormais âgé de 31 ans, et espère effectuer son retour dans l'élite. Évoluant au FC Esteghlal, en Iran, le principal intéressé s'est en effet confié dans les colonnes de France Football, et n'a pas caché son désir de refouler les pelouses de l'Hexagone. 

"Quoiqu'il arrive, j'aimerais bien terminer ma carrière en Europe. Ça peut être en France. Je ne sais pas dans quelle équipe, je ne sais pas à quel niveau. Sincèrement, je me dis que ce n'est pas joli quand même de dire que Cheick Diabaté a terminé sa carrière en Iran. Je ne veux pas ça. Mais bien sûr que j'aimerais bien revenir en France. En France, je me sens bien partout où je vais", a ainsi confié l'ancien des Girondins de Bordeaux, qui se considère comme un citoyen du monde. 

"Quand je vais revenir, les filets vont trembler"​

"Mon pays, c'est le monde. J'ai peut être une mentalité un peu bizarre. Partout où les êtres humains se retrouvent, ça me correspond. Quand j'étais petit, j'étais Malien. Quand j'ai grandi, j'ai compris que lorsqu'on est Malien, on est Africain. Et quand on est Africain, on est tous des êtres humains. Dans ma tête, je suis Africain, Européen, Asiatique. Je suis juste un être humain, c'est tout", ajoute l'attaquant. Néanmoins, il prévient : s'il revient, les filets risquent de trembler. 

"Franchement, ça fait un petit moment que je suis parti de la France. Et, là, le seul pays auquel je pense, c'est la France (Il sourit.). Après, par exemple, j'ai la curiosité de jouer en Arabie Saoudite. Mais pas longtemps, peut-être un an. (...) Je veux aller là où on me veut. Si une équipe me demande, ce sera avec un grand plaisir. Je n'ai pas fini. J'ai des buts à marquer en France. Quand je vais revenir, les filets vont trembler", a assuré Cheick Diabaté, en toute décontraction.