Mercato 2022: à l’Est, du nouveau pour de nombreux joueurs africains

De nombreux joueurs Africains, comme le Congolais Cédric Bakambu, le Malien Diadie Samassekou, le Nigérian Peter Etebo, le Camerounais Nicolas Ngamaleu ou le Guinéen Momo Yansane, ont profité d’un marché estival des transferts qui s’achève plus tard dans des ligues, situées à l’est ou au sud de l’Europe (Grèce, Turquie, Russie, etc.) ainsi que du golfe persique (Arabie saoudite, Émirats Arabes Unis, etc.) pour se trouver un nouveau club.

Dans les grands championnats européens de football (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie, Portugal, Pays-Bas, etc.) le marché estival des transferts de joueurs s’est arrêté il y a deux semaines. Mais dans d’autres ligues, situées plus à l’est ou au sud du continent, le Mercato s’achève à peine ou est sur le point de le faire. C’est également le cas pour des pays comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite (clôture ce 16 septembre 2022). Autant d’opportunités ou de portes de sorties pour de nombreux joueurs africains.

En Grèce, les portes se sont ainsi refermées le 15 septembre à 23h59. Le Congolais Cédric Bakambu, libéré de son contrat par l’Olympique de Marseille, et le Malien Diadie Samassekou, prêté par Hoffenhein (Allemagne), s’y sont engouffrés en signant à l’Olympiakos Le Pirée. Le Nigérian Peter Etebo aussi, en quittant Stoke City (Angleterre) pour un prêt à l’Aris Salonique. La Super League hellène, une destination également pour l’Algérien Mehdi Zerkane, qui a quitté Bordeaux (France) pour l’OFI Crète.

Hors d’Europe, les pays du golfe persique offrent également des opportunités. Sans club, le Sénégalais Opa Nguette a ainsi rebondi aux Émirats arabes unis, avec le FC Baniyas.


Lire la suite sur RFI