Mer Noire: le trafic céréalier des ports ukrainiens reprend un -presque- rythme de croisière

Des navires chargés de céréales ont pu quitter ce dimanche matin les ports ukrainiens de la mer Noire. Les dernières cargaisons se dirigent vers la Chine et vers différents pays d'Europe. Le trafic reprend peu à peu dans le cadre des accords conclus le 22 juillet dernier la Russie et l'Ukraine sous les auspices de l'ONU et de la Turquie.


Les exportations de céréales depuis l'Ukraine semblent prendre un rythme régulier avec le nouveau départ de quatre cargos ce dimanche 7 août après celui de trois autres vendredi. Les navires ont quitté les ports ukrainiens de Tchernomorsk et Odessa avec une cargaison totale de plus de 161 000 tonnes de maïs et de produits alimentaires. Ils ont pour destination la Chine, l’Italie et la Turquie.

En Turquie, ils seront inspectés au large d'Istanbul avant de traverser le détroit du Bosphore, comme le prévoient les accords signés le 22 juillet entre Kiev et Moscou sous l'égide de la Turquie et des Nations unies, permettant l'exportation des céréales ukrainiennes et de produits agricoles russes malgré les sanctions occidentales.

Sur les trois cargos qui avaient pris la mer vendredi, un fait actuellement route vers l'Irlande après son inspection hier soir, les deux autres attendent encore un feu vert pour poursuivre leur route.

Des cargos qui partent et d'autres qui viennent charger


Lire la suite sur RFI