Mer Noire: autour de la Crimée, Kiev poursuit sa stratégie des «mille entailles»

En Ukraine, les forces armées ont annoncé ce dimanche 24 mars avoir frappé la flotte russe en mer Noire, en Crimée. L'attaque aurait coulé deux navires amphibies et détruit un centre de commandement. Un nouveau coup dur pour Moscou, et une nouvelle illustration de la stratégie de Kiev : frapper loin derrière la ligne de front pour affaiblir et désorganiser l'armée adverse.

Avec notre correspondant à Kiev, Pierre Alonso

Alors qu'elle se trouve en difficulté sur le front, où elle fortifie ses lignes de défense pour enrayer les avancées russes, l'Ukraine multiplie les opérations loin des zones de combat. Dernier exemple en date : cette attaque spectaculaire menée la nuit dernière en Crimée, contre la flotte de la mer Noire.

Alors, ce n'est pas la première fois que Kiev frappe la péninsule occupée ; le Yamal et l'Azov, les deux navires amphibies touchés, ont rejoint la liste, déjà longue, des bateaux russes coulés depuis deux ans. Mais l'Ukraine semble décidée à mettre l'accent sur ces attaques dans la profondeur.

Cette stratégie, dite des « mille entailles », vise à perturber la logistique de la Russie. C'est l'objectif des frappes dans la région frontalière de Belgorod, qui ont aussi un effet psychologique en « amenant » la guerre sur le territoire russe.


Lire la suite sur RFI