Femmes guerrières de l'Âge du fer : une découverte archéologique renverse les stéréotypes

C'est un véritable mystère archéologique qui a duré plus de 20 ans. Le corps retrouvé en 1999 dans une tombe vieille de 2 000 ans, sur les îles Scilly, au large de l'Angleterre, a finalement révélé son secret, grâce aux nouvelles technologies d'analyse, rapporte The Guardian. Une nouvelle étude a en effet pu déterminer le sexe de cet ancêtre, que les scientifiques associaient jusqu'ici à la fois à un homme du fait de l'épée retrouvée dans le tombeau, et à une femme du fait du miroir qui l'accompagnait également (les préjugés ont la vie dure).

Dans cette chambre funéraire bordée de pierres, découverte sur Bryher, l'une des plus petites îles habitées de l'archipel britannique, les restes humains étaient en effet en très mauvais état, à tel point que les analyses physiologiques, ou d'ADN sur les minuscules morceaux d'os ou de dent retrouvés, avaient échoué. Mais une nouvelle technique, qui a fait ses preuves plusieurs fois déjà dans d'autres dossiers archéologiques, a permis d'étudier un morceau d'émail, à la recherche, cette fois, d'une protéine liée au chromosome X ou Y. Ce qui signifie que ce test peut être utilisé pour déterminer le sexe d'une dépouille, même très ancienne.

Première surprise pour les auteurs de l'étude, publiée dans le Journal of Archaeological Science : Reports : il s'agit non pas d'un guerrier, mais d'une guerrière. La présence d'une épée à son côté dans un fourreau en alliage de cuivre, mais aussi d'un bouclier, d'une broche et d'un miroir en bronze, avait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

On en sait plus sur les Vikings et leur empire commercial
Une très ancienne relique de Médusa découverte au Royaume-Uni, près du mur d'Hadrien
Pour qui se battait donc cet "éléphant de bataille", dont l'os vieux de 2 000 ans a été retrouvé à Cordoue ?
Le chanoine Kir, de l’Assemblée nationale… aux planches de théâtre !
Découverte archéologique incroyable : 8 momies déterrées au Pérou !