Menus sans viande : la justice rejette les recours contre la mairie de Lyon

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Le maire de Lyon Grégory Doucet.
Le maire de Lyon Grégory Doucet.

Les écologistes peuvent sabler le champagne : le juge des référés du tribunal admistratif de Lyon a rejeté les recours engagés contre les menus sans viande, décidant ainsi de ne pas suspendre cette mesure polémique, comme le relatent nos confrères de BFM TV, vendredi 12 mars 2021. Les magistrats ont toutefois exhorté la municipalité à ce que la règle des « 4 repas sur 20 avec viande » soit scrupuleusement respectée à compter du 19 mars.

La mairie écologiste de Lyon a décidé d'imposer un « menu unique sans viande » dans les cantines scolaires de la ville dès la rentrée des vacances de février, au nom de la lutte contre le Covid-19, provoquant l'indignation de l'opposition de droite. Dans un courriel daté du 15 février adressé aux élus d'arrondissement et faisant le point sur les mesures sanitaires dans les écoles, l'adjointe chargée de l'Éducation Stéphanie Léger annonce la mise en place d'un « menu unique sans viande pour pouvoir servir plus rapidement les élèves et fluidifier les repas ».

La promesse d'un menu végétarien

Depuis les élections de juin 2020, la deuxième ville de France est dirigée par une coalition réunissant EELV et plusieurs partis de gauche. Durant la campagne, le nouveau maire Grégory Doucet avait pris l'engagement de proposer un menu végétarien au choix tous les jours de la semaine dans les écoles. La mesure pourrait être mise en place « courant 2022 » selon Stéphanie Léger.

À LIRE AUSSIMenu sans viande à la cantine : bataille entre Darmanin et Doucet