Le menu végétarien par défaut dans les cantines grenobloises ne séduit pas les parents

C'était le pari de la rentrée d'Eric Piolle. Le maire de Grenoble a décidé d'inverser la norme pour les cantines de sa ville en proposant désormais un menu 100% végétarien par défaut pour les enfants. Si les parents souhaitent que leur progéniture mange du poisson et de la viande, ils devaient simplement cocher une case pour le signaler. Trois options étaient disponibles : le menu végétarien par défaut, un menu uniquement avec du poisson et un menu viande et poisson.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Si ce choix a pu être fait au nom de la lutte contre le réchauffement climatique , les parents grenoblois en ont décidé autrement. Ainsi, près de 94% des enfants mangeant à la cantine, aura un régime alimentaire omnivore.

Pas de volonté d'imposer

Sur Twitter, le maire de Grenoble s'est défendu de vouloir imposer le menu végétarien à tous les enfants, expliquant que les parents avaient simplement le choix entre trois options. Pourtant, quelques jours plus tôt, toujours sur le réseau social, le maire écologiste annonçait "que le menu végétarien devenait maintenant la norme. C'est bon pour le climat, la santé et les animaux", avait-il ajouté.


Lire la suite sur Europe1