Menu unique sans viande dans les cantines: Jean Castex recadre ses ministres

Elisa Bertholomey avec Salomé Vincendon
·2 min de lecture
Le Premier ministre Jean Castex quitte l'Elysée après le Conseil des ministres, le 17 février 2021 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP
Le Premier ministre Jean Castex quitte l'Elysée après le Conseil des ministres, le 17 février 2021 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

La semaine dernière, la municipalité écologiste de Lyon annonçait un menu unique sans viande dans les cantines scolaires, décidée au nom de la lutte contre le Covid-19 dans les écoles. L'opposition locale s'est indignée, et rapidement, l'affaire est devenue nationale, plusieurs ministres de premier rang, comme le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, critiquant cette décision.

Mais selon les informations de BFMTV, cette polémique n'a pas plu au Premier ministre. Il a recadré l'ensemble du gouvernement, demandant à ses ministres d'arrêter de nourrir ce débat, dans un message envoyé lundi soir, par la voix de son directeur de cabinet Nicolas Revel.

"Moins nous alimentons les polémiques autoportées, mieux nous nous portons", a notamment écrit ce dernier dans le message.

Cacophonie au gouvernement?

Le Premier Ministre ne se privera d'ailleurs pas de faire passer ce message aux personnes concernées lorsqu'il les verra, selon nos informations. Hasard de l'agenda, Jean Castex avait prévu des entretiens avec Gérald Darmanin et la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili ce mardi après-midi, alors que les deux ministres ont tout deux pris la parole sur ce sujet.

Ladite polémique avait été lancée samedi par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin qui avait dénoncé une "idéologie scandaleuse" et une "politique moraliste et élitiste des Verts", qui "exclut les classes populaires". En totale contradiction, Barbara Pompili, ancienne députée EELV, avait elle regretté lundi "des clichés éculés" sur l'alimentation végétarienne.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait de son côté estimé lundi qu'il n'y avait "pas lieu de polémiquer" sur ce sujet.

Malgré le message de Matignon, des réactions ont continué d'émaner du gouvernement ce mardi. Dans la matinée, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Julien Denormandie jugeait par exemple que fournir des menus uniques sans viande dans les cantines était une "honte", sur RTL, tout en réfutant toute "cacophonie" au gouvernement sur ce sujet.

La mairie écologiste de Lyon avait décidé d'imposer un "menu unique sans viande", mais avec oeufs et poisson, dans les 206 cantines scolaires de la ville dès la rentrée des vacances de février, au nom de la lutte contre le Covid.

Article original publié sur BFMTV.com