Menu unique dans les cantines de Lyon : trois questions pour comprendre la polémique

·1 min de lecture

Un menu unique sans viande pour à la cantine pour fluidifier le service dans les écoles lyonnaises face au Covid-19. La mesure prônée par le maire EELV de Lyon Grégory Doucet et qui doit entrer en vigueur lundi a mis le feu aux poudres. Un débat qui enfle au point de faire intervenir le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie, qui a annoncé dimanche qu'il saisissait le préfet du Rhône sur la question. Europe 1 retrace l'itinéraire de cette polémique autour d'un menu unique sans viande, mais avec œufs et poissons.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 21 février

Qui a initié la polémique ? 

Si ce choix avait déjà été mis en place à la sortie du premier confinement sans provoquer de remous par l'ancien maire, sa deuxième application provoque en revanche une levée de boucliers. À commencer par l'opposition locale, qui a tiré à boulets rouges sur la mesure. "Cette manière d'asséner un choix, sans aucune alternative possible, est proprement inadmissible", s'est indigné jeudi son chef de file Étienne Blanc, candidat malheureux à la mairie l'an dernier. "Dans la ville de la gastronomie, la majorité écologiste profite de la crise sanitaire pour faire passer des mesures idéologiques sans aucune concertation", abondait Béatrice de Montille, élue LR dans le 3e arrondissement.

Une passe d'armes qui est parvenue aux oreilles du gouvernement ce week-end, à commencer par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "En plus de l'insulte inaccept...


Lire la suite sur Europe1