Notre menu de Noël pour ne pas passer son temps derrière les fourneaux

·1 min de lecture

Selon un sondage, 70% des Français interrogées comptent cuisiner eux-mêmes leur repas de Noël. Mais mettre les petits plats dans les grands peut prendre énormément de temps. Pour éviter de passer votre temps derrière les fourneaux, l’équipe de la Table des bons vivants vous donne des idées de menus simples, rapides et à préparer à l’avance pour profiter de vos convives.  

>> Retrouvez toutes les émissions de Laurent Mariotte en podcast et en replay ici 

L’entrée : une bouchée à la reine ou du foie gras  

Pour l’entrée, Yves Camdeborde vous conseille une bouchée à la reine. "Vous la prenez et vous la mettez au four, pour avoir une entrée consistante. Pendant ce temps, vous faites une petite crème montée. Quand la bouchée est chaude, vous mettez une cuillère de crème montée et vous avez une entrée en ayant pu faire l’apéro avec vos amis".

Autre suggestion : le traditionnel foie gras. "Je prends un foie gras que j’assaisonne avec du sel et du poivre, que je mets à mariner avec un petit alcool. Je prends une poêle avec du papier aluminium ou cuisson, et je le rôtis de façon violente. Dès qu’il est bien coloré, je le sors, je le mets dans une terrine, je le presse et je le laisse refroidir. Ça fait un foie gras froid, qui a été rôti, qui amène un côté différent du foie gras habituel", détaille Yves Camdeborde.

Le plat de résistance : la dinde, la poularde ou le bœuf Wellington

Le plat de Noël par excellence, c’est évidemment la dinde. "C’est la seule fois de l’année où on peut...


Lire la suite sur Europe1