Mentor, au cœur de sa rupture avec Hollande: ce que la grand-mère de Macron représente pour lui

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Emmanuel Macron à Barbazan, le 29 avril 2022.  - BFMTV
Emmanuel Macron à Barbazan, le 29 avril 2022. - BFMTV

Entre ses déambulations parmi les étals du marché de Barbazan et un coup de fil ultérieur au président ukrainien Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron a intercalé un rendez-vous plus intime dans son agenda haut-pyrénéen de ce vendredi. Il s'est en effet rendu au cimetière de Montgaillard, près de La Mongie. C'est là où repose sa grand-mère maternelle, Germaine Noguès, morte en 2013 à l'âge de 96 ans, après une vie passée à Bagnères-de-Bigorre.

Une visite à celle qu'il surnommait "Manette" d'ailleurs annoncée dès le 6 avril dernier sur le plateau de TF1, lorsqu'interrogé sur son premier geste symbolique en cas de réélection, il avait répondu: "J’irai fleurir la tombe de ma grand-mère dans mes Pyrénées si chères." Et il ne s'agit pas d'un simple hommage filial, mais plutôt d'un signe supplémentaire de l'influence de la défunte sur la trajectoire d'Emmanuel Macron, devenu président de la République quelques années après sa mort.

876450610001_6305361648112

Figure littéraire

Issue d'une lignée paysanne des Hautes-Pyrénées, d'abord professeure de géographie puis proviseure de collège, Germaine Noguès a d'abord incarné la figure littéraire de la famille pour son petits-fils, né d'un couple de médecins amiénnois. Germaine Noguès a d'ailleurs profité de sa retraite pour se rapprocher de sa fille, Françoise, et donc d'Emmanuel Macron qu'elle allait chercher à la sortie de l'école avant de lui donner d'affectueux cours du soir, comme l'intéressé l'a raconté dans son livre de 2016, Révolution:

"Ma grand-mère m’a appris à travailler. Dès l’âge de cinq ans, une fois l’école terminée, c’est auprès d’elle que je passais de longues heures à apprendre la grammaire, l’histoire, la géographie. Et à lire".

Formation intellectuelle et musicale, car la vieille dame lui enseigne aussi le piano.

L'alliée des futurs mariés

Son attention à l'égard de son petit-fils se traduit plus tard sur un tout autre plan. Au lycée, Emmanuel Macron rencontre sa future épouse, la professeure de lettres et de théâtre, Brigitte Trogneux. L'écart de 24 ans qui les sépare les contraint à la clandestinité.

Sauf auprès de "Manette", qui accepte la liaison au point d'héberger parfois les premiers moments du jeune couple, comme l'a noté la journaliste Corinne Lhaïk, autrice d'une biographie du chef de l'État intitulée Président cambrioleur.

Mentor

Lorsqu'elle s'éteint en 2013, Emmanuel Macron - qui se trouve à son chevet dans les derniers moments de la nonagénaire - est déjà secrétaire général-adjoint de l'Élysée. Loin de briser leur lien, cette disparition va ancrer plus profondément encore l'importance politique de "Manette" dans l'esprit d'Emmanuel Macron. Et à double titre. Comme l'a rappelé l'éditorialiste politique de RMC Nicolas Poincaré à la radio ce vendredi, Emmanuel Macron a confié son sentiment de travailler depuis "sous son regard", se demandant ce qu'elle penserait de son action.

L'autre conséquence politique de la mort de Germaine Noguès est plus prosaïque. Elle tient à une anecdote qu'Anne Fulda a révélée sur notre antenne dès avril 2017, en présentant son livre Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait. "Il a dit à ce moment-là à l’un de ses amis: ‘C’est fini avec Hollande’. Son ami lui dit: ’Qu’est qu’il se passe?’ Il lui dit: ‘Quand je lui ai annoncé la mort de ma grand-mère, il a eu une phrase du type: ‘ah oui, c’est triste’. Cette réaction a signifié la fin d’une histoire entre nous", a retracé la journaliste.

Pourtant, leur relation mettra encore trois ans - et un passage au ministère de l'Économie - à s'achever. Un ex-président de la République qui s'impose comme l'autre mentor politique d'Emmanuel Macron, qui se garde bien, dans son cas, d'aller le visiter.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles