Mention particulière 2 (TF1) - Marie Dal Zotto : "Mon amoureux est fier de moi"

·1 min de lecture

Avez-vous eu du mal à vous remettre dans la peau de Laura ?

Marie Dal Zotto : Non, car dans mon enfance, j’ai vécu une partie de ce qu’elle va endurer. Je me suis retrouvée dans des situations que j’avais traversées. Ça m’a rappelé de bons et de mauvais souvenirs, mais c’est une revanche de réussir à prouver que je peux y arriver.

Le premier téléfilm a été diffusé en 2017. Que pensez-vous de l’évolution de votre héroïne ?

Elle reste la même et bénéficie toujours de l’appui de sa famille et de son papa. Et elle tombe amoureuse. Elle va aussi appréhender le monde du travail et découvrir l’indépendance. Je reconnais que c’était un peu plus difficile à jouer, mais j’ai été portée par toute l’équipe.

Justement, comment était l’ambiance sur le tournage ?

Au début, c’était difficile à cause des conséquences de l’épidémie de Coronavirus. Mais nous étions très contents de retravailler ensemble. Et les retrouvailles ont été extraordinaires : quand j’ai revu Hélène de Fougerolles, Maïra Schmitt et Bruno Salomone, j’ai eu l’impression de retrouver ma famille.

Laura est une battante. Avez-vous le même caractère ?

Jouer Laura représente une évasion parce que je peux exprimer tout ce que j’ai pu vivre par le passé. Elle doit prouver qu’elle est capable, elle doit tout faire pour réussir et être acceptée. Je lui ressemble beaucoup pour le côté volontaire. Depuis ma naissance, rien n’est facile. Être handic... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles