"Mentalement, je suis prête": après trois mois d'entraînement, Yacinthe court dimanche son premier marathon de Paris

Cécilia Arbona
Franceinfo a rencontré Yacinthe Pankeu, une jeune femme de bientôt 30 ans qui fera partie dimanche des 60 000 coureurs au départ du marathon de Paris.

60 000 personnes s'aligneront au départ du 43e marathon de Paris dimanche 14 avril. Yacinthe Pankeu, responsable marketing et publicité dans une société d'assurances à Bois Colombes, dans les Hauts-de-Seine, va relever ce défi pour la première fois. Elle s'est préparée pendant des semaines comme une "guerrière" pour gravir l'Everest de la course à pied.

C'est dans le parc au pied de son bureau que Yacinthe Pankeu nous a donné rendez-vous. Au travail, tous ses collègues savent qu'elle s'est lancé un défi : "Oui, là on peut dire que ce n'est plus un secret pour personne, lance-t-elle. Je suis plutôt de nature sportive en commençant par un 5 km, puis 10 km, puis après on se dit 'Allez on va pousser un peu plus avec un 20 km', puis un semi-marathon en 2017... Et je me suis dit qu'en 2019, j'aurai 30 ans. Avant mes 30 ans, ce serait un beau pari à relever."

Passer en mode marathon, c'est s'imposer une discipline de tous les jours : "J'ai suivi un plan physique de 12 semaines, je ne voulais pas me rater. Le 20 km, ça devient ma sortie longue de la semaine. C'est cette régularité qui commence à payer. J'ai défini une allure marathon, qui serait autour de 5 minutes 30, 5 minutes 35 le kilomètre.

Être sous les quatre heures, ce serait l'idéal.

Yacinthe Pankeu

à franceinfo

Mais courir vite et longtemps ne suffit pas, il faut aussi renoncer à certains plaisirs. "Je me suis privée d'alcool depuis le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi